L'Occitanie, condensé historique


La région Occitanie comprend la moitié sud de l’État français : Provence, Drôme-Vivarais, Auvergne, Limousin, Guyenne, Gascogne et Languedoc, les Vallées occitanes dans les Alpes (État italien) où l’occitan y est langue officielle depuis 2000, et le Val d’Aran, dans les Pyrénées (État espagnol) où l’occitan y est langue officielle depuis 1987, sachant qu'il existe cinq dialectes occitans qui sont  le provençal, le languedocien, le gascon, le limousin et l'auvergnat.



L’occitan ou "langue d’oc" ou encore "provençal" est apparu au IXè siècle, et on l’employa aussitôt dans les textes juridiques, puis littéraires, scientifiques et religieux. C'est une langue latine au même titre que l’espagnol, l’italien, le portuguais ou le français. Il connaît six grandes variétés régionales entre lesquelles on se comprend facilement : le provençal (niçois inclus), le vivarais-alpin, l’auvergnat, le limousin, le gascon (béarnais inclus) et le languedocien. Toutes ces variétés d’occitan s’écrivent et sont valables. L’occitan dit "standard" en est une synthèse. Le catalan quant à lui est une langue presque identique à l’occitan en raison des liens historico-culturels très forts entre l’Occitanie et les Pays Catalans.

Petite histoire de la langue occitane et de son statut :

https://www.locongres.org/fr/ressources/divers-fr/624-pichona-istoria-de-la-lenga-occitana-e-de-son-estatut

 

Pendant les premiers siècles de notre ère, en raison de la domination romaine, toute une partie du monde méditerranéen se rassembla en une vaste communauté linguistique qui dura aussi longtemps que se maintint l'unité de l'empire. Ces populations, d'origines étrusques, ligures, celtibères, phéniciennes, etc... eurent en commun un statut politique scellé par l'emploi d'une même langue, le latin, qui se diversifia du fait de l'influence des parlers autochtones auxquels elle se superposa avant de les éliminer. Au Vè siècle, la chute de l'Empire romain et les invasions d'autres peuplades aboutirent au découpage de l'ancien empire en une série de nouvelles unités linguistiques. Le latin, comme langue parlée, disparut vers la fin du VIè siècle ou se transforma plutôt en un certain nombre de parlers nouveaux :  l'occitan, l'espagnol, le portugais, le français, l'italien et le roumain. Le latin subsista malgré tout durant le Moyen-Âge comme langue de culture, servant à véhiculer la religion, la philosophie, les arts et lettres, et enfin, la science.

En Celtide (romanisée en Gaule),
les François (Francs) sicambriens installés au nord de la Loire fondent sous Clovis un royaume qui devient le berceau de l'actuelle France, leur influence linguistique, se limitant donc exclusivement à cette partie du territoire, déterminera l'actuelle division de la France en parlers d'oïl et parlers d'oc, ces deux mots signifiant "oui" dans chacun des deux idiomes.

Au Moyen-Âge, l'Occitanie était un pays libre, uni par sa culture très développée, durant la Royauté WISIGOTHE :
http://occitanie-sixiemegothie.wifeo.com/#5_SIXIEME_GOTHIE__Toulouse_

Histoire de l'Occitanie - De Rome à la France - Chap. 1, Les Origines :
https://www.youtube.com/watch?v=3S5CxQxKfUE


... puis divisé entre ses souverains. Du XIè au XIIIè siècle, les ducs d’Aquitaine, les comtes de Toulouse et les rois catalans rivalisèrent pour réunifier le territoire.  C'est durant cette période que la littérature occitane prospéra, la gens du Trobar Clus ou Troubadours ayant inventé l’amour courtois, répandannt la langue Gothe, devenue d'oc, dans tous les milieux cultivés d’Europe ;  c’est justement d’ailleurs à la fin du XIIIè siècle qu’apparurent les termes langue d’oc, occitan, et Occitanie.

Cependant, les
François (Francs) sicambriens, issus de l'actuelle Hollande, pour avoir pactisé aves l'Église de Rome, se mirent progressivement à conquérir l’Occitanie jusqu'au XVIIè siècle, en massacrant sans pitié les populations : ils provoquèrent en effet plus d'un million de morts dans la Croisade dite "des Albigeois", lancée par le pape Innocent III contre les "Bons Christiens" de cette société occitane tolérante,  riche et raffinée, dans un monde qui l'était fort peu. Cette horrible et cruelle croisade, dont le prétexte fut la lutte contre l'hérésie, aboutit ainsi en 1229 à la conquête des régions du Sud de l'actuelle la France et au déclin de la civilisation et de la littérature méridionales, une fois éteints les derniers feux de la révolte exprimés dans les poèmes polémiques, les "sirventès".

La colonisation des régions conquises ne se fit pas sans peine : de nombreuses révoltes éclatèrent, toutes réprimées dans le sang et, du fait, n'aboutirent pas. La langue occitane resta parlée, mais la langue écrite, celle de l'administration, devint peu à peu celle du pouvoir : le françois, devenu le français.

Sous l’Ancien Régime - XVIè-XVIIIè siècles - les rois de France supprimèrent les parlements autonomes des régions occitanes, les nobles et les bourgeois apprirent à parler français, tandis que le peuple restait fidèle à la langue d’oc. 

En 1539, François Ier imposa l'emploi du français à la place de l’occitan dans l’administration par l’Edit de Villers-Cotterêts.


En 1789, les comités révolutionnaires, s’exprimaient en occitan, voulurent rétablir l’autonomie des régions du "Midi", mais le pouvoir jacobin les neutralisa.

Une grande renaissance de la littérature occitane commença au XIXè siècle et l’écrivain Frédéric Mistral reçut le prix Nobel de littérature en 1904. Mais à partir de 1881, on punit et on traumatisa les enfants qui parlaient occitan dans les écoles, comme le voulait le ministre Jules Ferry. Cela a plus que jamais dévalorisé cet ancien langage : alors que tout le monde parlait occitan en 1914, le français s’impose au cours du XXè siècle. La situation s’est aggravée lorsque les médias se sont développés en excluant la langue d’oc. Malgré ce recul, la langue occitane continue à vivre et tente actuellement de prendre un nouvel élan...

Lien à la page "Histoire de l'Occitanie" de Christian Estève :

http://christian.esteve.pagesperso-orange.fr/ochist.htm

L’Occitanie compte à l'heure actuelle quelques quinze millions d’habitants : six millions (presque la moitié) comprennent l’occitan et trois millions le parlent. Depuis 1945, l’Institut d’Estudis Occitans : http://www.ieo-oc.org/?lang=fr a modernisé la langue et la culture occitanes. L’occitan s’utilise aujourd’hui dans les styles musicaux et littéraires les plus modernes, comme le rock, le roman policier ou la science-fiction. Il est présent sur l’internet. Des écoles associatives (Calandretas) utilisent l’occitan comme langue d’enseignement. À l’heure de l’Europe des Régions, I’Occitanie peut donc devenir une fédération de régions fortes, avec une culture dynamique et ouverte sur le Monde...



Réagir


CAPTCHA


Calendrier
« Juillet 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
Dons
Livre d'or

Dernier message :

Merci à Philippe Patrick Kris Joëlle et toute l'équipe qui vous entoure de votre accueil exceptionnel et d'avoir organisé à merveille ces 2 événements du 14 Juin Salle CGR de Carcassonne et du 15 Juin...

par Jean-Raymond Binet

Aller sur le livre d'or